octobre 11, 2011

En route pour la fondation Sodis !

fundacion,sodis,bolivia,cochabambaDe très bonnes nouvelles en provenance de Bolivie aujourd'hui. Partir à la rencontre des populations locales, c'est plus facile si on a des contacts sur place et un minimum de plans... Dès cet été, j'avais pris contact avec diverses ONG's sur place, et aujourd'hui, les choses se concrétisent ! Si tout va bien, j'entamerai donc mon périple par la ville de Cochabamba, et par les projets de la fondacion Sodis.

Cette association est engagée dans un combat pour éduquer les populations à l'utilisation d'une eau propre et saine et à leur fournir les moyens de se protéger contre les parasites et maladies transmises par l'eau qu'ils boivent. En lisant leurs rapports de projets et leur méthodologie, je me rends encore mieux compte du gouffre immense qui nous sépare. Je lis que l'un des freins à la diffusion de leurs méthodes est, dans certaines régions, la difficulté de se procurer des bouteilles plastiques, et là, je jette un oeil sur ma poubelle bleue... Mais je me vois pas l'emporter dans l'avion...

Le départ approche, et en même temps que l'impatience, viennent pas mal d'interrogations... Je me demande bien comment ça va se passer une fois sur place. C'est la magie du voyage, mais ça ne va pas sans une certaine appréhension... Acheter des trucs chez Décathlon, peser ses chaussettes sur la balance de cuisine, c'est facile. Mais savoir comment se comporter et comment entrer en contact avec des gens qui vivent littéralement dans un autre monde, c'est autre chose. Inévitablement, je ferai des gaffes... inévitablement, j'aurai l'air d'un extraterrestre avec mon mètre 96... mais j'espère que les échanges seront malgré tout possibles, riches et nombreux ! Allez, haut-les-coeurs, faut pas mollir !

Pour plus d'information sur la fondation, visitez leur site en espagnol ou en anglais

Les commentaires sont fermés.